Ce que vous devez savoir sur le couteau de survie
couteau-de-survie-1.jpgcouteau-de-survie-2.jpgcouteau-de-survie-3.jpgcouteau-de-survie-4.jpgcouteau-de-survie-5.jpg

Couteau de survie

Couteau de survie

Vivre ou survivre en forêt n’est pas si facile que ça. Pour des équipages d’aéronefs militaires, il fallait prévoir le nécessaire permettant la survie en forêt, alors on faisait des bagages de survie dans lesquels se trouvait un couteau de survie. Ce couteau permettait de se battre pour sa survie en zone difficile et se présentait comme un outil indispensable, qui selon les cas pouvait être sous la forme d’une petite machette recourbée ou alors d’un outil pliant. Cette deuxième forme est la plus en vue en raison de sa facilité à être rangée et de son faible encombrement. Ce type de couteau est non seulement très tranchant, mais aussi et surtout très résistant. Résistance que le couteau de survie doit beaucoup aux matériaux utilisés pour sa fabrication comme le bronze et l’acier.

Le couteau de survie et son histoire

Vivre dans la jungle est plus marqué par la survie que par la vie elle-même. Ainsi et ce fut le cas des militaires durant la guerre, il fallait se rendre au champ de bataille le plus souvent à bien des kilomètres de sa ville ou même de son pays. Dans de telles conditions, il n’était pas facile de vivre paisiblement. Tout était donc prévu pour la survie. L’on parlait alors de bagages de survie et de couteaux pour la survie qui permettaient de couper des buses pour poser des pièges contre l’ennemi. Si l’histoire place ce couteau à l’actif des militaires, sa grande promotion fut lancée dans les années 80 avec le film « Rambo ». Dans ce film, l’acteur (Sylvester Stallone) ancien militaire révolté et logé dans une forêt n’a d’arme que son couteau. Avec ce dernier, il cherche de quoi manger, désobstrue son chemin et même monte de très grands pièges. Tout tourne alors autour de son couteau. Avec la vulgarisation et la grande promotion qu’a connue ce film, le couteau de survie est désormais devenu un couteau courant souvent vendu sous la forme d’un couteau très tranchant de grande taille avec manche creux et un dos en scie.

Un outil de survie controversé?

Le couteau pour la survie est un outil de survie faisant l’objet de controverse. Et pour cause, il faut savoir que pour la législation, le couteau est considéré comme une arme blanche et sa détention pour des raisons peu évidentes est passible de sanctions. En fait, les avis sont partagés entre ceux qui vantent les mérites du couteau de survie comme outil facilitant la survie et ceux qui y voient un outil au service de la grande criminalité. Pour ces derniers, les raisons sont multiples, très souvent le couteau sert plusieurs causes désinvoltes : intimidation, meurtre, viol et bien d’autres actes criminels. Pour ceux qui vantent les mérites du couteau de survie, ils se placent du côté de son utilité puisqu’il sert à effectuer divers travaux et tâches en forêt. Pour s’assurer une meilleure survie, il faut choisir le meilleur couteau de survie selon la matière et la solidité.

Fabrication du couteau de survie

Le couteau de survie que l’on connait de nos jours reste grandement utilisé par les soldats retirés de la ville ou alors par des personnes vivant dans des zones difficiles. Ainsi, pour être solide et résistant aux épreuves de la forêt, le couteau dit de survie est fait en diverses matières qui lui garantissent souplesse, solidité et résistance. Ainsi, on peut avoir les lames de ce couteau déclinées en acier, en bronze, en fer forgé, en acier inoxydable, en acier carbone, en titane, en céramique, en cobalt, en carbure de tungstène, etc. Le manche du couteau, quant à lui, est très souvent fait en bois ou en plastique, en corne, en fibres de verre, etc. Toutefois, certains modèles de couteau offrent des couteaux « intégraux » où le manche et la lame du couteau sont faits en une seule et même matière.

 

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment